11 janv. 2012

Le Gros Entretien - DJ Suspect


Déjà présenté sur le blog via sa mixtape The Full Circle dispo en streaming depuis l'écoulement du stock physique de cette mixtape. 

Membre actif de la Zulu Nation, vétéran des platines ayant parcouru de nombreuses contrées, DJ Suspect de The Funk League s’apprête à sortir The Full Circle 2 des fourneaux et continue de distribuer son premier LP Funky As Usual dispo un peu partout, et pour vous, un extrait cadeau du LP :





C'est sur Le Gros Tas de Zik que ce manieur de groove a accepté de répondre à quelques questions !
  • Pourrais tu te présenter pour ceux qui ne te connaîtraient pas ?
Avec plaisir, bonjour à tous! Je m'appelle Léo dans le civil, DJ Suspect (ou Soulbrother Suspect) sur scène et sur disque, j'ai 28 ans, je suis né et j'habite toujours à Paris.
  • Depuis combien de temps fais tu de la musique, comment fut ton parcours ?
J'ai commencé la musique à l'âge de 5 ans avec le violoncelle. J'en ai fait de façon académique pendant des années, puis j'ai commencé les platines à l'age de 17 ans. Au départ ce qui m'intéressait le plus c'était le scratch. Puis au fur et à mesure des années et des rencontres je me suis intéressé à un nombre de plus en plus large de styles musicaux, avec une prédilection pour le groove festif malgré tout.
  • Qu'utilises tu pour faire tes production ? Quel est ton procédé (sampling, composition..) ?
J'ai chez moi une MPC 2000XL, et avec The Funk League on utilise la SP1200 que mon comparse Hugo aka Jackson J maîtrise parfaitement. 
La base c'est du sample: on passe notre temps à digger et chercher des bonnes boucles sur vinyl, support qu'on affectionne par dessus tout. 
Après il est toujours plaisant d'avoir un côté organique, du coup il nous arrive fréquemment d'inviter des musiciens sur nos morceaux, comme le solo de cuivre en fin du morceau on&on.... Il est probable que l'on ait recours à de plus en plus de musiciens au fil du temps.
  • Les deux principales formations connues de toi sont The Funk League et le duo avec The Real Fake MC, s'agit il des deux seuls groupes que tu ai intégré ?
Ce sont mes deux "groupes" actuels, et ca demande déjà pas mal d'investissement en plus de mes projets solos. 
  • Toi et Real Fake MC êtes également Zulu Kings, peux tu nous en dire un peu plus à ce sujet ?
J'ai été nommé par Dee Nasty Zulu King en 2007 et Real Fake plus récemment, en 2010 si mes souvenirs sont bons. Je le vis comme un signe de reconnaissance d'une personne qui m'est chère, Dee Nasty, par rapport à notre investissement et les vibes humaines et artistiques que l'on essaye de propager. Pour moi ce qui importe c'est la transmission et l'attitude positive. Après être zulu n'est pas une fin en soit, je connais bon nombre de gens qui ne le sont pas officiellement mais qui fondamentalement le sont à 100% de part leur comportement et leur implication dans le mouvement, et c'est bien là le plus important. 
  • Tu voyages beaucoup, que ce soit pour tes shows ou ton globbetrotting musical, à quoi ressemble ton quotidien ?
Chaque jour est différent, c'est l'avantage du métier. Je fais des tas de beaux voyages et j'ai la chance de faire des rencontres enrichissantes. Comme en plus le propos est de partager sa passion, c'est vraiment le top. Les périodes plus calmes avec moins de dates sont rares mais très appréciables, et sont d'avantage propice au boulot en studio, au repos mais aussi à essayer d'avoir un semblant de vie sociale !
  • Que retiens tu principalement de ces années d'implication dans le mouvement et de tes nombreux voyages ?
Je retiens principalement un énorme plaisir même si les périodes des doutes et de remise en question existent nécessairement. En tout cas j'aime ce que je fais, je suis heureux de vivre de ma passion, d'avoir l'opportunité de voyager autant et d'essayer d'apporter un peu de bonheur aux gens. J'espère que ca continuera longtemps.
  • Avec une flopée de maxis, mixtapes, le premier album de The Funk League est enfin sorti, peux tu nous en dire plus sur son élaboration.
The Funk League est un duo de producteur/dj composé de Hugo et de moi-même. J'ai rencontré HUgo il y a environ 4 ans lors de mon ancienne résidence parisienne, la Soulbrothers Party Breaks.
On a tout de suite sympathisé et fait un premier morceau "Resurrect the funk" sur le various EP Wizard performances 2 chez Trad Vibe, avec une pléiade d'autres artistes. Dans la foulée on a décidé de trouver un nom pour notre binôme et The Funk League est né. S'en est suivi 2 maxis, un 45 tours et enfin le LP "Funky As Usual, le tout sorti sur le label Favorite Recordings. C'est le résultat de 2 années de travail et d'une année d'attente afin que la sortie se fasse dans des bonnes conditions, avec la promo adéquate notamment.
  • Quelques mots sur les projets à venir ?
2012 va être chargé ! Le mois de Janvier coïncide avec la sortie mondiale de notre premier album Funky As Usual dont on vient de parler, mais aussi d'une nouvelle mixtape The Full Circle II: At The Crossroads. Le premier volume était sorti fin 2009 et avait très bien fonctionné. 

Par ailleurs j'ai produit des sons pour le premier album de Clyde Kingrap aka The Real Fake MC que l'on est en train de réaliser: La sortie est prévue en Septembre 2012 chez Favorite, ça s'appellera Children Of The Breaks. Pour finir on est en train de bosser sur le deuxième album de la Funk League qui sortira en 2013.
  • Pourrais tu donner deux sorties que tu écoutes actuellement ?
Renegades of Jazz et le nouveau EP de Kez YM
  • Des Big Up à adresser ?
Oui, big up à toi, et d'une facon plus générale à tous les gens passionnés et intègres.

Enregistrer un commentaire

Whatsapp Button works on Mobile Device only

Start typing and press Enter to search