Hot!

Report : Oddisee & Good Compny + Olivier St Louis @ Bizarre (03/03/17)


Apres l'Original Festival en 2012 et après Jazz a Vienne en 2015 c'est Bizarre qui, en mars 2017, accueille dans la région Oddisee, le prodige de la zone DMV (Washington DC, Maryland, Virginia) accompagné de Good Compny.

De ses débuts sous l'égide de Kev Brown et le Low Budget Crew à ses projet récents chez Mello Music Group, le rappeur producteur débarque à Vénissieux pour un show au line up convivial et familial. 

Avec The Iceberg, nouvel album dans les bacs et deux années depuis le dernier concert en région rhone alpes, le show fut t-il une redécouverte ou une retrouvaille ? Réponse en dessous :

Olivier St Louis




Olivier St Louis, anciennement Olivier Daysoul ouvre le show. Déjà présent dans les toutes premières mixtapes d'Oddisee, cet acolyte de la première heure prend le leadership du band dès l'ouverture. En plus de cette collaboration de longue date, Olivier Daysoul est aussi connu sur le sol français pour sa contribution à Who Are You avec C2C.

Entre titres issus de son catalogue personnel, dont quelques projets chez Jakarta Records et des reprises à l'image du Them Changes de Thundercat ou le Didn't I de Darondo, l'entrée en matière d'Olivier St Louis, portée par un puissant combo basse-batterie, représentait à merveille l'esprit de la soirée, un groove animé par la passion, qui se laisse difficilement étiqueter. Un esprit partagé par l'ensemble des personnes sur place.

Oddisee



Passé ce warm-up, sans le moindre temps mort, Amir Mohamed el Khalifa alias Oddisee monte sur scène et embarque dans le train en marche. La première chose qui saute aux yeux est la performance scénique. Deux ans après Vienne dans la même configuration, la formation a gagné en fluidité. Moins segmentée, la performance dans son ensemble va d'un seul allant.

A la fois totalement libre et réglée comme du papier à musique, la prestation d'Oddisee, témoigne des 18 ans de métier de ce dernier. Un parcours marqué par une constante évolution des influences musicales et du propos textuel. Du boom-bap sur lequel il dépeignait voisinage et quotidien, à une musique plus orchestrée, servant de terreau à sa vision de l'art et du monde qui l'entoure, Oddisee offre un set de plus grande envergure qu'il y a deux ans.


Les deux grosses surprises du finish : Richard Patterson aka Unown le DJ du groupe qui prend le micro et l'arrivée-surprise de Toine moitié du binôme DTMD que la rédaction suit depuis 7 ans.

Avec un incroyable sens du rythme et des alternances entre phases de fast-flow et les grooves jazz, soul et funk, Oddisee gratifie l'audience d'un concert que chacun décrira à sa manière selon les affinités avec chaque aspect de la musique afro-américaine.


Initiés ou dans la totale découverte, tous repartent de Bizarre la tête remplie de bonne vibes. Un beau line-up pour un beau concert. 

Good Job !

Live Report ; Alpha Diallo / @AlphaDigger

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire