7 juil. 2018

Report : Ruby Rushton @ Jazz à Vienne (06/07/18)



Après le mémorable passage de Yussef Dayes en 2017, la prolifique scène anglaise s'invite une fois de plus dans la programmation de Jazz à Vienne. Le groupe Ruby Rushton était la conclusion d'une soirée dédiée au berceau de l'humanité.


Proche de la cosmogonie Yussef Dayes / Kamaal Williams (ex-Yussef Kamaal) et menée par le flûtiste/saxophoniste Edward Cawthorne aka Tenderlonious (chef de file du label 22a) la formation était un passage obligatoire ce 6 juillet 2018.





Bruxelles s'est emparée du rap francophone et Londres semble suivre le même chemin en matière de jazz. En tout cas, le passage au Jazz Mix de Ruby Rushton ne viendra pas contredire cette idée grandissante.




Malgré un dialogue peu concluant avec le public assis à même le sol, (qui ne comprend pas les félicitations d'Ed Cawthorne pour la qualification française en 1/2 finale  de la coupe du monde), les cuivres de Tenderlonious les claviers d'Aidan Shepherd et la batterie d'Eddie Hicks avaient l'éloquence nécessaire pour se faire comprendre de tous.




Avec des collaboration de premier plan et ayant joué en trio alors qu'un sextet fut annoncé, le show laisse un gout de reviens-y. Ruby Rushton a su répandre les flammes en formation réduite. L'envie de revoir le groupe au grand complet et avec leurs copains entre d'ores et déjà dans les objectifs de la saison prochaine !

Une belle découverte scénique et un pur plaisir qui a transporté le temps d'un concert, au London's Jazz Cafe.

Report : Alpha Diallo
Photos : Renaud Alouche

Enregistrer un commentaire

Whatsapp Button works on Mobile Device only

Start typing and press Enter to search